Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Récréatives déco, le blog de Franie
  • Récréatives déco, le blog de Franie
  • : Passionnée de loisirs créatifs, ce blog vous fera découvrir au fil de mes publications mes activités, mes créations et toutes ces petites choses qui me tiennent à coeur. Je vous remercie de votre visite.
  • Contact

Mon Profil

  • Franie Bess
  • Je pratique les loisirs créatifs, un peu, beaucoup, passionnément. J'ai découvert en 2010 la carterie et j'essaie de conjuguer cette passion avec mes autres activités.
  • Je pratique les loisirs créatifs, un peu, beaucoup, passionnément. J'ai découvert en 2010 la carterie et j'essaie de conjuguer cette passion avec mes autres activités.

Mon activité

 

Rechercher Une Publication, Un Thème, Une Création

27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 01:22

 

Les craquelures, vous savez ce sont ces petites ridules,  qui donnent un aspect vieilli ! si si ! Comme sur nos visages !

En déco, il ne s’agit pas d’essayer de les enlever par un lifting, mais bien de les créer, de façon plus ou moins accentuée.

Sur mes supports décorés en serviettage ou en découpage, j’utilise deux méthodes, les plus  couramment  utilisées.

1)    Les craquelures sur support  à décorer avant la pose du décor : dans ce cas j’utilise du médium à craqueler.

2)    Les craquelures sur une partie ou l’ensemble du support décoré : j’utilise alors un vernis à craqueler.

Ces deux produits diffèrent par leur mode d’utilisation.

Le médium à craqueler :

photo frameAprès préparation du support, (Voir ICI), passer une couche de peinture de fond.

Laisser sécher. Après séchage, passer une couche de médium au pinceau ou pinceau mousse.

Selon l’effet désiré on passera une couche plus ou moins épaisse. (Une couche fine donnant des fines craquelures, que je préfère pour ma part).

Laisser sécher, le médium doit avoir une consistance collante.

L’étape suivante consiste à poser  une deuxième couche de peinture. C’est cette couche qui va craqueler, dans le sens de la pose. Attention opération délicate ! (plus ou moins selon le produit ; j’en ai trouvé qui ne posait aucun problème). Il est nécessaire de passer le produit d’un seul trait sans jamais repasser au même endroit sous peine de pâtés pas très esthétiques et d'annulation de l'effet du médium.

Ensuite attendre le séchage et l’apparition des craquelures. Cette opération peut être  accélérée grâce à l’utilisation du sèche-cheveu ou du hot gun. C’est assez magique car  on voit apparaitre les craquelures de façon presque immédiate.

Après séchage, le support peut être décoré, selon la tchnique souhaitée, découpage ou serviettage.

 

Le vernis à craqueler

détail boite à clefsCette  seconde méthode a ma préférence. Elle me permet  d’obtenir des  craquelures plus ou moins fines  sur l’ensemble ou partie du support que je termine  ensuite à la cire ou à la patine.

La technique d’application dépend du produit utilisé. Il faut se référer au mode d’emploi du produit. Habituellement  celui-ci se présente sous forme de 2 flacons. Certaines marques  le proposent en une seule application.

Globalement, il s’agit d’appliquer le produit sur le support en deux étapes.

Sur le support, décoré le cas échéant avec du découpage ou du collage ou tout autre méthode de décoration, appliquer  au pinceau selon l’effet désiré,  une couche plus ou moins fine du produit n°1. Attendre le séchage (se reporter au mode d’emploi pour la durée du séchage). Le produit reste collant après séchage.

Passer le produit n° 2 et laisser sécher. Les craquelures apparaissent au cours du séchage. Là aussi, le séchage peut être accéléré au sèche- cheveux ou au hot gun.

Je patine ensuite afin de faire ressortir les craquelures.

  

Quelques conseils :

            Le vernis à craqueler peut s’appliquer directement sur le support sans apprêt.

La température de la pièce de travail doit être supérieure à 20°

L'atmosphère ne doit pas dépasser les 50% d’humidité

Le pinceau utilisé pour appliquer le vernis à craqueler doit  être sec.

 

Au final, j’ai réalisé plusieurs essais avant d’avoir l’effet recherché. J’ai eu de nombreux ratages, de nombreux « presque réussites ».  J’ai également essayé différents produits, nombreux sur le marché, avant de trouver ceux qui me convenaient.

Souvent le résultat n’a pas été celui que j’attendais mais parfois, il était au-delà de mes espérances !

 

Bonne activité "Ré'créatives"

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fr@nie 27/05/2010 23:36


merci domie


Domiedu30 27/05/2010 17:22


L'effet est superbe ! merci pour tes conseils et les techniques proposées !


Fr@nie 27/05/2010 23:57



J'ai pourtant assez souvent du mal à obtenir un résultat correct. Mais dans ce type de projet les défauts font le charme de la déco.


A bientôt


Fr@anie